Aujourd’hui je vais vous aider à chercher la cause d’une maladie que vous avez déjà, mais surtout à prévenir la maladie. Comme le dit le dicton :

Mieux vaut prévenir que guérir.

Lorsque l’on souhaite identifier les causes d’une maladie, cela consiste à découvrir à l’aide d’examens et d’observation du terrain quels sont les déséquilibres à l’origine de cette maladie, ou qui vont créer une maladie.

Pour cela j’utilise plusieurs techniques dont je vais regrouper les informations.

ORIGINE DE LA MALADIE ?

Avant de commencer, il faut bien comprendre qu’une maladie peut être génétique, donc difficile à éviter cependant il est possible de la repousser au maximum en choisissant une alimentation et des soins adaptés.

Il y a des maladies auto-immunes, c’est-à-dire que c’est notre corps qui va s’attaquer lui-même, et à ce jour on n’a encore aucun moyen de savoir d’où cela vient.

Il y a des maladies que l’ont créé via nos émotions refoulées, une mauvaise alimentation, le manque de sport, le stress, etc.

LES 3 MOI

On sait que la grande majorité des maladies viennent des émotions refoulées. Il est donc important d’en comprendre et de travailler sur ce point pour s’en libérer.

Moi réel

C’est notre véritable nature, c’est notre âme telle qu’elle s’est incarnée dans notre corps. Elle est sensible, émotionnelle, curieuse, honnête, aimante…

Moi blessé

C’est notre moi une fois qu’il a commencé à être blessé, dès lors que nous étions dans le ventre de notre mère. Il représente toutes les blessures physiques et émotionnelles que nous avons enfouies en nous au fil du temps, en construisant un mur de brique tout autour de nous.

Moi façade

C’est notre égo, c’est notre création pour nous protéger. C’est le masque que l’on montre autour de nous, à notre famille, nos amis, notre entourage.

Dans la vie on utilise ce moi façade pour ne pas ressentir nos douleurs et nos émotions, on refuse de les vivre. Et donc au fil du temps on grossit nos différents murs, car il y a un mur pour chaque émotion, chaque douleur physique, mais ce n’est que protection illusoire vu que l’on stocke tout à l’intérieur, et tout ou tard cela aura une répercussion sur notre santé.

1/3 de nos blessures sont causés pendant notre enfance, puis 2/3 lorsqu’on est adulte, par nous-mêmes parce qu’avec le temps on croit à ce qu’on a pu nous dire, nous faire. On pense qu’on est cette personne alors que ce n’est pas la réalité.

ÉCOUTER LES SIGNES

Très souvent une maladie débute par des signes qu’il nous faut écouter afin d’éviter de tomber malades. Un petit inconfort qui devient au fil des semaines une maladie rapidement soignée avec des médicaments. Les semaines, les mois passent et vient la maladie, celle qui invalide et créer une douleur intense. C’est souvent lorsqu’on arrive à une maladie qui crée une telle souffrance que l’on commence à comprendre qu’il faut chercher la cause. Mais si on avait pensé à cela dès les premiers signes, peut-être aurait-on évité la maladie.

EN TROUVANT LA CAUSE, EST-CE IMMÉDIAT ?

Alors non, selon ce que j’ai pu apprendre au cours de mes différentes formations et que tout ce que l’on va mettre au point une fois que l’on a trouvé nos fragilités ne va se répercuter que dans le temps. En réflexologie on dit qu’il faut au moins 6 mois, idem en naturopathie, il faut des mois où l’on prend soin de soi par le biais de détoxification, d’une meilleure hygiène de vie, une alimentation saine, d’exercice physique.

COMMENT TROUVER LA CAUSE D’UNE MALADIE, ET SURTOUT COMMENT PRÉVENIR LA MALADIE

Il faut donc faire un bilan général sur plusieurs plans, puis rassembler tous les éléments pour les étudier et trouver des lignes conductrices afin d’adapter votre hygiène de vie.

  1. IRIDOLOGIE

L’iridologie s’appuie sur 3 constitutions en rapport avec la couleur de l’iris. Elle permet de connaître la force vitale d’une personne, ou plutôt de se faire une idée des pathologies en devenir. Et elle permet donc en conséquence de se prémunir en modifiant son hygiène de vie.

Chaque iris est unique, elle est le témoin de notre héritage (notre constitution génétique), le lien avec nos ancêtres et notre histoire jusqu’à présent. Elle indique nos prédispositions, les tendances de notre terrain.

« Tels sont tes yeux, tel est ton corps » Hippocrate

Comment faire son iridologie ?

À moins de consulter un iridologue, vous pouvez faire un premier bilan qui va déjà vous permettre de faire le point.

Pour lire son iris, le plus simple est de se placer devant un miroir avec une loupe grossissante. Vous pouvez aussi prendre votre iris en photo si vous avez un appareil photo muni d’un objectif macro, ou un iridoscope.

Les 3 constitutions de base :

Yeux bleus à gris : est plutôt favorable aux troubles arthritiques, rhumatismaux, douleurs articulaires, troubles allergiques.

Yeux brun, marron : les tendances de ce terrain se situeront au niveau du sang, système lymphatique, tous les liquides du corps. Ce qui engendre des troubles circulatoires, troubles hépatiques et biliaires, spasmes nerveux et digestifs, diabète.

Yeux mixtes avec plusieurs couleurs, verts sont sujets aux troubles digestifs, dysbioses, arthrite, insuffisance hépatique, pancréatique, vésiculaire.

À ces 3 constitutions viennent s’ajouter de nombreux points tels que la texture, la trame, etc. des points trop complexes à aborder ici.

  1. RÉFLEXOLOGIE

Là je ne vais pas entrer dans un cours de réflexologie plantaire, pour cela vous avez ma formation en ligne si cela vous intéresse. Nous allons aborder cela de manière plus simple, de manière à pouvoir déterminer s’il y a des organes ou glandes dont il faut se préoccuper.

Pour cela il faut que vous puissiez toucher du bout du pouce votre voûte plantaire, si ce n’est pas le cas, soit vous demandez à quelqu’un de votre entourage soit auprès d’une réflexologue lors d’un soin de réflexologie. Une bonne réflexologue vous dira tout ce qu’elle a ressenti du bout des doigts et vous donnera la liste des zones où il y a une perturbation.

Notre but est de sentir s’il y a des grains de sable, des zones de tension ou très douloureuses au touché. Et vous notez ces points sur votre schéma afin de déterminer le ou les organes, glandes.

Si vous avez du mal à déterminer une zone, vous pouvez dessiner au feutre les 10 lignes selon la théorie de zones réflexes. Elle permet de mieux se situer sur la voûte plantaire selon le schéma de réflexologie.

  1. NOTRE VÉCU

On va lister tout ce que l’on a vécu depuis notre naissance !

Il s’agit de noter tout ce que nous avons vécu de traumatisant, accidents, maladies… toutes les douleurs physiques et émotionnelles. Le plus simple est de le noter sur ordinateur, car on ne se souvient pas toujours de tout au moment où l’on commence cette liste. Certains évènements peuvent vous revenir en mémoire par la suite. En travaillant cette liste sur ordinateur, elle vous permet d’intercaler les évènements qui vous reviennent par la suite afin d’avoir une liste chronologique.

Il faut savoir qu’un évènement que vous avez vécu il y a des années peut mettre jusqu’à 7 années avant de causer une maladie. Du moins c’est ce que j’ai appris lors d’une de mes formations.

Lorsque vous avez fait votre liste, tentez d’aller plus loin pour comprendre certaines émotions. Par exemple dans votre enfance, on vous a souvent répété que vous êtes bête, que vous n’arriverez jamais à rien, etc., et avec le temps et la répétition, cela s’est ancré en vous et vous y croyez ! Cela s’appelle une croyance limitante, ses fameuses fausses croyances qui ne vous représentent pas, mais appartiennent à une autre personne. Avec le temps vous pensez être ainsi, et tout ce que vous allez mettre en œuvre dans votre vie, vos pensées vont aller dans ce sens. Car même si vous avez travaillé dur, vous finirez toujours par saboter votre travail pour être réconforté par le fait que vous n’avez pas réussi, et que donc cette personne avait raison. Et même si vous commencez à le comprendre, votre mental pense toujours ainsi, et donc la loi d’attraction n’arrive pas à se mettre en place. Et dans votre for intérieur cela vous blesse depuis des années en engendrant des émotions que vous avez enfui dans votre Moi blessé. Et certainement que cela vous donne des sentiments de colère, voire de haine envers cette personne. Et donc ces émotions comme elles n’ont pas été exprimées, mais réprimées au fond de vous, elles vont créer un nœud qui avec le temps peut causer une maladie, et beaucoup de souffrance en cours de route.

CONCLUSION

Maintenant vous avez fait le point sur vos dispositions génétiques et vos dispositions actuelles. Il ne vous reste plus qu’à tout analyser et regrouper les informations.

LA VIDÉO

LE PODCAST

FICHIERS GRATUITS À TÉLÉCHARGER

Ce fichier PDF est à utiliser pour y noter tout ce qui vous vient en tête, comme je l’explique dans la vidéo, il s’agit de reprendre tout ce qui vous est arrivé depuis votre enfance, si possible de les mettre dans l’ordre ou du moins une fois que vous avez rempli votre liste, de numéroter chaque évènement puis de retranscrire le tout sur l’échelle du temps.

comment trouver la cause d'une maladie